Les pères fondateurs de l’Union européenne

Konrad Adenauer 1876–1967

Konrad Adenauer – Premier Chancelier de la République fédérale d’Allemagne, Adenauer parvient à la réconciliation avec la France, l’ennemi historique de son pays, et, avec le Président français Charles de Gaulle, il parvient à la signature, en 1963, d’un traité d’amitié entre les deux nations, qui devient l’un des piliers fondamentaux et incontournables de la future intégration européenne.

 

 

 

 

 

Joseph Bech 1887–1975

Joseph Bech – Politicien et avocat luxembourgeois, Bech contribue de manière déterminante au travaux pour la création du Benelux, c’est-à-dire l’union entre la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. Il s’agit d’une étape historique que l’on considère encore aujourd’hui comme le premier modèle pour la future Union européenne.  

 

 

 

 

Johan Willem Bayen 1897–1976

Johan Willem Beyen - Banquier et politicien, le souvenir de Beyen est lié à sa contribution au processus d’intégration européenne et à sa proposition d’union douanière et de coopération économique dans le cadre d’un marché commun européen, connue comme «Plan Beyen». Son idée a été adoptée par les Traités de Rome de 1957 et est devenue depuis lors le noyau de l’Union européenne.  

 

 

 

 

Winston Churchill 1874-1965

Winston Churchill – Premier ministre britannique pendant la Seconde Guerre mondiale, Churchill invoque en premier la création des «États-Unis d’Europe», convaincu que pour conjurer le cauchemar de guerres futures la seule solution est une Europe unie.

 

 

 

 

 

Alcide de Gasperi 1881–1954

Alcide De Gasperi – Dernier Président du Conseil du Royaume d’Italie et premier de la République italienne, De Gasperi encourage l’unité européenne en travaillant à la réalisation du Plan Marshall, à la création de liens économiques de plus en plus solides entre les États européens et en soutenant le Plan Schuman pour la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier. C’est également grâce à lui que s’est développée l’idée d’une politique européenne commune de défense.

 

 

 

 

Walter Hallestein 190 –1982

Walter Hallstein - Fervent européiste et artisan de l’intégration, Hallstein est le premier Président de la Commission européenne de 1958 à 1967. C’est dans ce rôle qu’il s’engage en faveur du marché commun. Dans sa fonction de secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères allemand, Hallstein se distingue pour sa politique étrangère, dénommée «Doctrine Hallstein», qui permet à la jeune démocratie allemande de s’approcher de l’Europe occidentale.

 

 

 

 

Sicco Mansholt 1908–1995

Sicco Mansholt - Agriculteur et membre de la résistance hollandaise pendant la Seconde Guerre mondiale, Mansholt est le premier Commissaire européen à l’Agriculture. À partir de ses réflexions, qui visent à encourager la productivité agricole pour garantir une réserve de nourriture accessible à tous à des prix contenus, se posent les bases de la Politique agricole commune de l’Ue.

 

 

 

 

Jean Monnet 1888–1979

Jean Monnet - Homme politique et conseiller économique français, Monnet est le plus important inspirateur de la «Déclaration Schuman» du 9 mai 1950, qui conduit à la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier.  

 

 

 

 

 

Robert Schuman 1886–1963

Robert Schuman - Ministre des Affaires étrangères français de 1948 à 1952 et par la suite Président du Parlement européen de 1958 à 1960, Schuman passe à l’histoire pour le dénommé «Plan Schuman» pour le contrôle conjoint de la production des principales matières premières de l’industrie de guerre, c’est-à-dire le charbon et l’acier. Cette raison pousse Schuman, avec Jean Monnet, à rédiger et présenter le Plan le 9 mai 1950, jour considéré comme étant la date de naissance de l’Union européenne. Un an plus tard, la France, l’Allemagne fédérale, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas signent l’accord pour la Communauté européenne du charbon et de l’acier.  

 

 

Paul-Henri Spaak 1899–1972

Paul-Henri Spaak – Homme politique belge qui, dès la Seconde guerre mondiale, envisage une fusion entre les États du Benelux et encourage l’unification de l’Europe en soutenant la Communauté européenne du charbon et de l’acier et une Communauté européenne de défense.  

 

 

 

 

 

Altiero Spinelli 1907 – 1986

Altiero Spinelli – Intellectuel antifasciste, en 1941, avec d’autres prisonniers politiques relégués sur l’île de Ventotene par le régime fasciste, il esquisse le profil d’une Europe fédérale par le biais du Manifeste de Ventotene. Ce document est l’un des premiers exemples où l’on envisage une Constitution européenne et la formation d’une fédération européenne supranationale d’États, dont l’objectif principal consiste à créer un lien entre les États européens empêchant une nouvelle guerre. Le 14 février 1984, le Parlement européen adopte sa proposition à une très grande majorité et approuve le «Projet de Traité instituant l’Union européenne», le dénommé «Plan Spinelli». Les Parlements nationaux n’ont pas ratifié le Traité, mais ce document est à la base des Traités successifs de l’Union européenne.

 

Dernière mise à jour: jeudi 12 juin 2014