Post
Qu’est-ce que l’opération conjointe "Mos Maiorum"?
La collecte d’informations sur les flux migratoires dans les pays de l’UE a démarré

À l’instar d’activités analogues planifiées à l’échelle communautaire par les différentes présidences tournantes du Conseil de l’UE (opérations “HERMES”, “BALDER”, “MITRAS”, “DEMETER”, “APHRODITE”, “PERKUNAS”, etc), la Présidence italienne du Groupe Frontières/Comité Mixte a programmé, du 13 au 26 octobre 2014, l’opération « MOS MAIORUM », dont l’objectif est d’identifier les principaux flux de passage des migrants clandestins utilisant les principales voies de communication terrestres, maritimes et aériennes des États Membres.

L’objectif principal de cette opération sera de recueillir des informations sur les flux migratoires dans les pays de l’UE, avec une attention toute particulière à la pression dans chaque État Membre, aux principales voies utilisées par les trafiquants d’êtres humains, les principales destinations de ces derniers, les pays d’origine et de transit, les lieux d’interception et les moyens de transport utilisés.

À cet égard, il sera demandé à chaque pays membre, comme ce fut le cas lors des précédentes activités, de superviser les contrôles qui seront effectués, dans le cadre de missions ordinaires, lors de la période précédemment indiquée, y compris le long des frontières intérieures (“mouvements secondaires”).

Cette opération enregistre le soutien de l’Agence FRONTEX en tant que point de liaison permettant également de recueillir des donnés afin de les analyser.

Les résultats de cette activité conjointe seront présentés lors de la dernière réunion du Groupe Frontières sous la Présidence italienne, fixée au mois de décembre 2014.

 

Dernière mise à jour: mercredi 15 octobre 2014